! Message pour nos abonnés ! Suite au changement de nom de domaine du site, veuillez réinitialiser votre mot de passe via le lien présent dans l’email reçu le 4 juillet pour pouvoir vous connecter à votre compte. Merci !

Vous connecter
Analyses

L’IA au cœur de la nouvelle ‘tech-tonique’ des risques

Alexandre Pengloan

Rédigé par Alexandre Pengloan
le 21 juin 2024 - 1 minute

L'évidence s'impose désormais. Bien au-delà d'un simple buzz, l'intelligence artificielle est une technologie qui va impacter nos sociétés, à tous les étages, dans le futur.

Les experts évaluent l'apport prochain de l'IA générative entre 2,6 et 4,4 trillions de dollars par an à l'économie mondiale. Voici une grosse fourchette, avec beaucoup de zéros, que l'on a finalement du mal à se représenter. Mais ces estimations donnent malgré tout une petite idée de l'impact potentiellement météoritique du phénomène.

Qui dit milliards en jeu, dit forcément risques. Et qui dit risques, dit assurance. L'intelligence artificielle a d'ailleurs fait une spectaculaire apparition au 4e rang du dernier AXA Future Risks Report. Le secteur va ainsi être amené à endosser un rôle déterminant, et une responsabilité croissante, face aux enjeux liés à l'IA dans un paysage des risques en mouvement.

 


Il vous reste 80% de cet article à lire

Ce contenu est réservé aux abonnés. 

Lisez-le en intégralité pour 2,90€. Ou abonnez-vous pour 49€ / an. 

Digital & Assurance est fier d'être un média indépendant, édité par une équipe de passionnés, sur l'assurance nouvelle génération. Pour être au top dans votre job, c'est de loin votre meilleur investissement.

> Je m'abonne (1 semaine offerte) <

(Abonnement annulable à tout moment)


 

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

 

Analyses

Le chiffre du jour | Véhicule électrique, un virage serré pour l’assurance !

Alexandre Pengloan

Rédigé par Alexandre Pengloan
le 14 juin 2024 - 1 minute

Vous n'avez pas pu passer à côté du phénomène. Les ventes de véhicules électriques s'envolent littéralement ces dernières années, avec une croissance annuelle attendue de 30% d'ici 2030.

Cette tendance s'inscrit dans les objectifs gouvernementaux, notamment, qui sont clairs. L'Europe s'est en effet fixé l'horizon 2035 pour la fin de la vente des voitures neuves à moteur thermique, avec une transition complète vers les véhicules à zéro émission.

Les véhicules plus verts représentent donc un nouveau marché à enjeux pour les assureurs auto. Un 'risque' émergent qu'ils ont pour le moment bien du mal à adresser, mais qui sera aussi générateur d'opportunités à l'avenir.

Il vous reste 80% de cet