! Message pour nos abonnés ! Suite au changement de nom de domaine du site, veuillez réinitialiser votre mot de passe via le lien présent dans l’email reçu le 4 juillet pour pouvoir vous connecter à votre compte. Merci !

Vous connecter
Analyses

« Le métavers, un intérêt énorme pour notre métier ! » | Itw de François Pannecoucke, premier « méta-agent » d’assurance en France

Alexandre Pengloan

Rédigé par Alexandre Pengloan
le 29 mars 2022 - 1 minute

Ce ne pouvait être que lui. François Pannecoucke, que nous avions rencontré récemment pour évoquer sa passion du no-code, vient encore de frapper ! L'agent geek a officiellement ouvert les portes de son agence dans le métavers, et l'information n'est pas passée inaperçue. "C’est le post LinkedIn qui a fait le plus de vues depuis que je suis sur le réseau, je ne l’avais pas du tout anticipé ! C’est assez incroyable", nous confie-t-il. Nous avons donc enfilé notre plus beau costume virtuel pour nous téléporter vers la première "méta-agence" d'assurance en France, et nous n'avons pas été déçus du voyage.

 


Il vous reste 80% de cet article à lire

Ce contenu est réservé aux abonnés. 

Lisez-le en intégralité pour 2,90€. Ou abonnez-vous pour 49€ / an. 

Digital & Assurance est fier d'être un média indépendant, édité par une équipe de passionnés, sur l'assurance nouvelle génération. Pour être au top dans votre job, c'est de loin votre meilleur investissement.

> Je m'abonne (1 semaine offerte) <

(Abonnement annulable à tout moment)


 

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous

 

Analyses

Cyber : payer les rançons, demain la norme ?

Alexandre Pengloan

Rédigé par Alexandre Pengloan
le 24 mars 2022 - 1 minute

Nouvel imbroglio autour d'un marché de l'assurance cyber qui a décidément du mal à se trouver. Un projet de loi, porté par le ministère de l'Intérieur et présenté devant le conseil des Ministres le 16 mars, a surpris son monde. En résumé, et pour faire simple : il n'est plus du tout question de non-paiement des rançons dans le cadre d'une attaque cyber. Au contraire, le texte envisage l'encadrement des remboursements de la part des assureurs, conditionné à un dépôt de plainte dans les 48 heures.

Il vous reste 80% de cet article à lire Ce contenu est réservé aux abonnés.  Lisez-le en intégralité pour 2,90€. Ou abonnez-vous pour 49€ / an.  Digital & Assurance est fier d'être un média